Le côlon, appelé également gros intestin, joue un rôle capital dans le système digestif : il absorbe l’eau, élimine les déchets et forme des selles moulées. Situé entre l’intestin grêle et le rectum, il est fortement sollicité et peut parfois subir une infection, assez peu connue et pourtant très fréquente : la diverticulite. Des petits sacs ou boules creuses se forment alors sur la paroi du côlon, surtout à partir de 40 ans, pour devenir quasi-systématiques après 80 ans. Le point sur cette pathologie peu connue et pourtant très fréquente avec ColonRenove.

L’infection des diverticules expliquée par ColonRenove

Le côlon est composé de plusieurs parties, toutes susceptibles d’accueillir des excroissances allant de 3 mm à 3 cm que l’on appelle « diverticules ». Ce sont des hernies qui se forment sur la membrane muqueuse. Lorsque ces petites poches situées sur la paroi interne du côlon sont infectées, on parle alors de diverticulite. Il faut savoir que le côlon est considéré comme étant la partie la plus fragile du système digestif, il est donc particulièrement exposé à ce type d’infection, surtout au niveau du sigmoïde.

Cette partie en forme de « S » est située à la fin du côlon, juste avant le rectum, dans une zone fortement sollicitée lors de la poussée de selles solides. C’est à cet endroit que 90% des diverticules apparaissent, le reste étant réparti tout le long du côlon. On parle alors de diverticule sigmoïdienne ou sigmoïdite diverticulaire. Les causes de la diverticulite sont très souvent liées à l’alimentation (insuffisance de fibres alimentaires notamment), à la constipation chronique et au vieillissement.

Des symptômes douloureux

Parfois latente et sans symptôme, la diverticulite présente en cas d’infection de fortes douleurs et maux de ventre aigus dans la fosse iliaque gauche, ressemblant beaucoup à une crise dite d’appendicite gauche. Les personnes concernées peuvent également souffrir de flatulences et autres problèmes de défécation provoquant l’inflammation du côlon. Surgissent alors d’autres symptômes comme la fièvre, les nausées, voire même des saignements par un affaiblissement des veines. Autre complication : l’inflammation du péritoine dû à un diverticule enflammé perforé. Il est alors nécessaire de consulter votre médecin.

La diverticulite va se manifester par des périodes de crises, elle peut toutefois devenir chronique. Pour vous soulager, il est vivement conseillé de prendre des compléments alimentaires qui apportent les éléments nécessaires au bien-être. Des produits comme ColonRenove préviennent ce genre de pathologies. Réalisés à base d’éléments naturels reconnus pour leur action sur le système digestif (inulines, ferments lactiques, glutamine), ces compléments alimentaires vont faciliter les mouvements du côlon par une augmentation du volume de selles, soulageant ainsi la constipation. Ils permettent également de nettoyer et de détoxifier le côlon pour réduire puis faire disparaître les symptômes.

 

Cet article vous a été proposé par ColonRenove des laboratoires LPK.

Suivez la page Facebook de ColonRenove